CENTRAFRIQUE / N'Eut été la révélation de Bida Koyagbele, Touadéra n’allait pas visiter les sites des déplacés.

CENTRAFRIQUE / N'Eut été la révélation de Bida Koyagbele, Touadéra n’allait pas visiter les sites des déplacés.

Le Président de Mouvement Kité et de l’Association des Paysans de centrafrique (APC) avait sonné les autorités nationales et la communauté internationale sur les conditions que vivent les déplacés dans notre pays. De son passage, Monsieur Bida – Koyagbele avait promis à ces compatriotes plus particulièrement les orphelins un secours à long terme en leur garantissant des moyens en produit alimentaires nutritif de premier nécessité chaque jour et promet de réaménager des conditions de bon vivre et éducationnelles. Il en a profité de sommer les communautés internationales de manière dans laquelle, elles apportent de soutien à ces déplacés : Les paysans de Centrafrique vont dorénavant nourrir ces orphelins avec les produits de leurs labeurs. Nous devrons prendre en charge nos enfants. Vu l’état dans lesquels ils se logent, nous allons leur ramener des lits en étage parce qu’ils dorment par terre. Ensuite, nous allons les envoyer à l’école. L’APC construira un orphelinat pour accueillir ces enfants victimes des conflits. Nous allons s’occuper aussi des cas viols par des militaires français et certains casques bleus, avec une assistance psychologiqueAvec tous les milliards que les bailleurs octroient aux nations unies, au nom de notre pays, il est inacceptable que nos enfants puissent vivre dans des conditions pareil, quand on les voit promener dans notre pays avec des 4/4 qui coûtent plus 50 à 100 millions de FCFA. Hors avec de tels montants on pourra construire des orphelinats. Ils se logent dans des grandes maisons avec de l’argent destiné à s’occuper de nos enfants alors Europe, les orphelins ne vivent pas dans des conditions pareils comme ça. Les orphelins venus de Syrie ne sont pas traités comme ça, pourquoi seuls nos enfants sont-t-ils maltraités ?»

Cette sommation à réveiller du sommeil le Président de la République et son gouvernement qui ont décidé de toucher du doigt les conditions que vivent certain compatriote centrafricains très misérable, dont il faut trouver un aménagement pour leur devenir. Au lieu que de compter sur les soient disant Communautés Internationales.

Sagem/LEFACTEUR

LEFCATEUR. lf.info@yahoo.fr / tél.(+236)72502471 -  Hébergé par Overblog