RCA/Qui des ambassadeurs: Geoffrey Hawkins(USA) et Charles Malinass (France) auraient soucié vraiment des centrafricains (policiers) prisent en otage au Km5

  • Simplice Mogo Sage
  • POLITIQUE
Geoffrey Hawkins _Charles Malinas
Geoffrey Hawkins _Charles Malinas

L’ambassadeur des Etats-Unis en Centrafrique Geoffrey Hawkins dans sa déclaration a appelé à la libération immédiate et sans condition des policiers pris en otage alors que la France dans sa diplomatie destructible et fasciste envers la Centrafrique va devoir seulement mettre en garde sans agir ?

Le diplomate américain a qualifié d’intolérables, les violences dirigées contre la population et les forces nationales et internationales « la violence contre la population de Bangui et d’autres régions de la RCA et contre les forces constituées de la RCA et contre les forces internationales de maintien de paix, est inacceptable, intolérable » dénonce Geoffrey Hawkins. L’ambassadeur des Etats-Unis en Centrafrique dit soutenir les actions des forces nationales et internationales et il appelle à la libération immédiate et sans condition des policiers pris en otage « nous soutenons les efforts des services de sécurité de la République Centrafricaine et des Nations-Unies pour rétablir l’ordre. Nous demandons la libération immédiate et sans condition des policiers pris en otage » appelle-t-il. Tout en rassurant du soutien de son pays, Geoffrey Hawkins demande aux parties de privilégier le dialogue « nous exhortons toutes les parties à prévaloir le dialogue et la réconciliation. Les Etats-Unis sont profondément engagés avec nos partenaires centrafricains dans la reconstruction du système judiciaire (…), dans le soutien au processus de désarmement et de la réforme du secteur sécuritaire. Je tiens à vous rassurer que nous restons solidaires au peuple centrafricain » témoigne le diplomate.

Du côté de la France, elle condamne les violences survenues ces derniers jours en République centrafricaine et notamment à Bangui: « Nous appelons à un retour rapide au calme » Poursuit ce communiqué: « Nous mettons en garde tous ceux qui chercheraient à faire obstacle à la réconciliation des Centrafricains sous la conduite des autorités nouvelles issues des élections. Et que les auteurs des violences auront à rendre compte de leurs actes. » Ce que la France continue a alimenté: « Nous réaffirmons notre soutien à la MINUSCA dans la mise en œuvre de son mandat de protection des civils et de stabilisation de la République centrafricaine. » C’est de l’utopie ou réalité ?

La France rassure à nouveau le président Touadéra et les autorités centrafricaines de sa détermination, avec l’ensemble de la communauté internationale, pour appuyer leur action au service du relèvement du pays, conformément aux attentes clairement exprimées par la population.

Ces déclarations ont été faite quelques jours après la prise en otage de six policiers centrafricains par un groupe armé du Km5 qui réclame la libération des éleveurs peulhs arrêtés le 19 juin dernier à l’entrée de Bangui pour situation irrégulière.

Simplice Mogo Sage

LEFCATEUR. lf.info@yahoo.fr / tél.(+236)72502471 -  Hébergé par Overblog