Approbation de la Loi de Finances 2017 par l’Assemblée Nationale: Un pari gagné pour le Ministre Henri Marie DONDRA

  • Frédéric Mbomba
  • ECONOMIE

Après un long moment de débats entre les députés et le ministre des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra, sur le projet de loi de Finances pour l’exercice de l’année 2017, les élus du peuple ont finalement voté le budget 2017 par 124 voix pour, 7 contre, un bulletin nul et une abstention. Le total des ressources est de 203 251 331 000 francs CFA contre 164 184 204 000 francs CFA en 2016, soit une progression de 23%

Ministre Dondra_PAN MeckassouaConformément à l’article 56 alinéa 2 de la loi fondamentale qui stipule : « Un membre du Gouvernement est chargé, pour chaque projet de Loi, d’en exposer les motifs et d’en soutenir la discussion devant l’Assemblée Nationale », le ministre des finances et du Budget, Henri-Marie Dondra, a défendu avec efficacité la loi de Finances pour l’exercice de l’année 2017 devant les élus du peuple.

Comme cela est de coutume, après lecture du rapport de la commission économique de l’assemblée nationale, le président a invité le ministre le ministre Dondra pour donner ses impressions suite à la lecture du rapport général de la commission économie, finances et plan sur le projet de budget 2017. Après la brève intervention du ministre des finances, les groupes parlementaires et les élus du peuple, pris individuellement sont se sont succédés à la tribune parlementaire pour formuler leurs préoccupations.

Suite aux différentes interventions, et surtout sans pour autant prendre une pause, le ministre Dondra est revenu à la tribune pour balayer d’un revers de mains les inquiétudes des députés, comme l’on pouvait constater, il est bien entouré. L’assemblée nationale a été globalement satisfaite de ses réponses.

Le vote s’est déroulé à bulletin secret. Sur 139 députés inscrits, 133 ont voté. Ainsi, le résultat du vote se présente comme suit : 124 voix pour soit 89,2%, 7 contre, un bulletin nul et une abstention. Le total des ressources est de 203 251 331 000 francs CFA contre 164 184 204 000 francs CFA en 2016, soit une progression de 23%.

Rappelons que ce projet a été rédigé dans un contexte de crise sous régionale due à la chute du prix de pétrole. Ce projet qui est un important instrument de relance économique est conforme aux engagements des partenaires techniques et financiers de la RCA.

 

Frédéric Mbomba

 

LEFCATEUR. lf.info@yahoo.fr / tél.(+236)72502471 -  Hébergé par Overblog