Coopération Centrafricano-Russie : Un véritable levier du développement de la Centrafrique.

Bida Koyagbélé

« En faisant venir la Russie en RCA le Président Faustin Archange Touadéra a rendu un grand service au peuple centrafricain » c’est en substance, ce que l’on peut retenir de l’entretien entre une équipe de professionnels des Médias et M. Pascal Bida Koyagbélé (PBK), Président de l’Association des Paysans de Centrafrique (APC) déclaré comme homme politique de l’année par la fondation BAMARA.

En effet, pour soutenir son assertion citée ci-haut, PBK déclare que : « la Russie a toujours lutté contre la pratique de l’exploitation de l’Homme par l’homme. Elle était dans le passé l’Etat qui s’était farouchement opposé à la colonisation ». M. Bida a poursuivi ses propos en citant quelques exemples de l’appui de l’Union Soviétique à la chine de MAO, ou encore dans la guerre de libération de l’Angola. Selon l’Orateur, c’est le combat en Angola qui a permis de libérer certains pays du continent, notamment le Cap – Vert, la Guinée Bissau, l’Afrique du Sud, la Namibie et le Mozambique qui, tous doivent leur indépendance à la Russie. Tout ceci prouve à suffisance que la Russie s’est toujours battue pour la libération de l’Afrique du joug satanique coloniale.

Président F. A. Touadéra & Président V. Poutine

Pour PBK, la nouvelle Russie avec le Président Poutine, c’est une nouvelle vision mondiale ou les Hommes doivent vivre heureux et en harmonie. « Et c’est cette vision qui fait que la Russie de Poutine tout comme la Chine pratique de nos jours, la politique de gagnant – gagnant », a indiqué PBK. Selon ce dernier, la chine et la Russie sont deux pays qui sont prêts à aider la République Centrafricaine à se développer sur tous les plans. « Pour preuve dans le cadre de l’exploitation du pétrole, la Chine a négocié sur base de 50% pour la RCA et 50% pour la Chine. Cependant, la Russie se dit prête à se lancer dans l’exploitation du pétrole en accordant 90% des revenus à la RCA. » Or, certaines puissances, telle que la France qui œuvre depuis des décennies dans l’exploitation du pétrole dans la sous-régions, se taillent la part du lion en réservant que moins de 20% des revenus aux pays de l’or noir.

En ce concerne la coopération avec la Russie, à moins de six (6) mois de leur arrivée à Bangui, les soldats Russes ont déjà fait leur preuve. La formation des 200 Faca en maniement des armes Russes et l’appui militaire apporté aux forces de défense et de sécurité nationale dans la bataille de libération du Km5 des mains des terroristes et mercenaires.  C’est grâce aux Russes que les miliciens et autres semeurs de terreur au Km5 sont mis en déroute et les forces intérieures ont repris le contrôle de ce secteur de la capitale. Aussi, la Russie est la seule nation au monde à doter la RCA des matériels militaires depuis le déclenchement de la crise en 2013. Et ce sont ces matériels qui servent actuellement nos forces de défense et de sécurité sur les théâtres des opérations.

C’est ici le lieu d’interpeler tous les hommes politiques, tous les leaders des organisations de la société civile et tous les compatriotes qui se disent cadres, intellectuels du pays, d’emboiter le pas au Président de l’Association des Paysans de Centrafrique PKB, pour soutenir le Chef de l’État Faustin Archange Touadéra dans sa démarche diplomatique avec la Russie. Il s’agit ici de l’intérêt national et non du partage de gâteau par un groupuscule d’individus.

Pour conclure, Monsieur Pascal Bida Koyagbélé souhaite que chaque compatriote comprenne très vite que le choix ou la démarche politique du chef de l’État FAT visant à coopérer avec la Russie est une opportunité pour qu’enfin la RCA sort de la dépendance économique.

Nous nous proposons de revenir sur les autres avantages qu’offre la Russie à la RCA dans nos prochaines parutions.

A suivre…

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
LEFCATEUR. lf.info@yahoo.fr / tél.(+236)72502471 -  Hébergé par Overblog