CENTRAFRIQUE / 100 jours plus tard, la situation du pays est toujours incertaine

  • SAGEM/LEFACTEUR
  • POLITIQUE
FAT
FAT

Depuis son investiture, comme président de la République Centrafricaine, Faustin Archange Touadéra ne s’est pas adressé à la population, ce qui n’a pas manqué de susciter des interrogations de la part des observateurs de la vie politique.

Le nouvel homme fort de Bangui est sorti de son silence le 22 juin dernier à l’occasion de la libération des six policiers pris en otage par des rebelles. Mais on retiendra surtout son discours bilan, 100 jours après son investiture. « j’ai axé ma gouvernance sur la transparence dans les actes, le dialogue républicain et la recherche du consensus sur les questions qui divisent », dit Faustin Archange Touadéra Les questions qui fâchent sont essentiellement la paix, la sécurité, la réconciliation nationale, l’assainissement des finances entre autres.

Mais où en sommes-nous pour l’instant ? o remarque aisément qu’aucun de ces objectifs n’a été atteint et logiquement il n’est pas convenable de faire un bilan après seulement toi mois d’exercices des plus hautes fonctions de l’Etat. Faustin Archange Touadera effectue de multiples voyages à l'étranger, ce qui suscite diverses interprétations mais il faut cependant mettre ces déplacements sur le compte d'une démarche diplomatique visant à expliquer à la communauté internationale que l'ancienne Oubangui Chari devenue République Centrafricaine à la faveur de l'indépendance est confrontée à des difficultés pratiquement insurmontables. pour certaines langues, la République Centrafricaine est désormais une colonie des Nations Unies et tout porte à croire qu'il y a une part de vérité dans ces allégations. pour s'e convaincre il faut constater les nombre de matériel dont dispose la Mission multidimensionnelle de stabilisation de la Centrafrique(MINUSCA). on constate par ailleurs que la Minusca continue d'acquérir des terrains pour la construction de nouveau immeubles, signe que la force onusienne en Centrafrique est faite pour durer. la MONUC ? Mission de l'ONU au Congo est présente sur le territoire d'un pays voisin depuis plus de 15 ans sans résoudre les problèmes qui minent ce pays voisin.

La MONUC est l'équivalent de la MINUSCA et on devrait s'attendre à ce que cette présence perdure.

Simplice Mogo S/Le Facteur

LEFCATEUR. lf.info@yahoo.fr / tél.(+236)72502471 -  Hébergé par Overblog